HISTOIRE

La ferme de Lansrode, premier bâtiment connu de Rhode-Saint-Genèse, naît vers 1210 dans la foulée de la construction de l’Abbaye de la Cambre. Destinée à recueillir les femmes en difficulté de la région de Bruxelles, l’Abbaye a besoin de ressources.Le clergé et la noblesse concluent un accord afin de construire près de 44 fermes.

Capture d’écran 2019-04-16 à 16.47.35.jp

Le duc de Brabant, Hendrick I le courageux et sa femme Mathilda, permettent à l’abbaye de faire ériger une ferme « vivier » sur un terrain dégagé (« Lansrode ») dominant une faille humide à la condition expresse que celle-ci soit transformée en étangs par les moines converts.

Le poisson collecté à la ferme de Lansrode peut nourrir l’Abbaye en protéines animales, alors que l’élevage est encore peu développé et le gibier réservé aux seigneurs.

Capture d’écran 2019-04-16 à 16.17.12.jp

Ce n’est qu’au début du 18e siècle qu’une nouvelle activité de production céréalière se développe comme le témoigne l’impressionnante grange. Une orientation idéale sur le versant sud des étangs et l’effet miroir de ceux-ci  permettent le déploiement de cette nouvelle affectation. 

 

A partir de 1789, la ferme devient propriété de l’État. Elle est louée à des fermiers.

 

Début du 20e siècle, la ferme perd sa vocation première et devient maison de villégiature puis habitation particulière 


Ce n’est que depuis 2014 qu’Eric van Campenhout redonne à la ferme sa raison première d’exister en y développant des techniques d’agriculture respectueuses de l’environnement et de la biodiversité. 

Capture d’écran 2014-05-27 à 21.58.44_mo